vendredi 4 avril 2008

Chaise #8

La plus symbolique
Lorsque j'ai rencontré celui qui est devenu mon mari, il n'était franchement pas porté sur la récup et n'allait qu'en traînant les pieds dans les brocantes, puces, vide-grenier, Emmaüs et autres. Et puis, progressivement, il y a pris goût et est presqu'aussi enthousiaste que moi aujourd'hui. Mais je crois qu'il a vraiment passé un cap le jour où il est revenu à la maison avec cette chaise sous le bras... cette chaise ramassée dans la rue. Il était très fier de lui... et moi aussi, en un sens. Alors même si cette chaise n'est pas ma favorite, vous pensez bien qu'il n'était pas question de ne pas lui accorder l'asile. Il s'agit de ne pas décourager l'effort !

6 commentaires:

sissi a dit…

cette chaise est un symbole!!! il a osé le formica et le ramassage en pleine rue!! (je suis sûre que toi tu aurais préféré une formica de couleur non!?) mais le cap a été franchi, vous êtes sur la même terre depuis ce jour.... mais ça fait deux bonnes raisons de le garder alors? ;-)

cardamome a dit…

J'aime bien tes histoires de chaises !

sabine a dit…

j'en avais des comme ça, étant petite... ou presque pareilles...

pivoinerose a dit…

tu en as encore beaucoup???!
c'est le musée de la chaise chez toi!

allison a dit…

ça s'appelle le 'glanage urbain' pour faire joli (et c'est pas mal, il a bien fait ce monsieur!)

lucie a dit…

la même que chez mes grands parents...pleins de souvenirs! merci