mercredi 10 septembre 2008

Massacre




ou comment ruiner un hôtel particulier de la fin du XVIIIe siècle dont les volumes et les décors étaient préservés.
Ce qui a été fait est à peine croyable... et ce que vous ne voyez pas ou que vous voyez mal : un escalier en pierre de taille détruit pour être remplacé par un escalier à vis en béton mis à endroit inconcevable, des tomettes d'époque enlevées sauvagement à tel point qu'il n'en reste presqu'aucune à sauver, des plafonds également d'époque complètement détruits sous prétexte de refaire la toiture, et ainsi de suite. Qu'il y ait des gens pour commander des travaux comme ça, des architectes pour les concevoir et des artisans pour les réaliser... ça me dépasse. Franchement.
(je précise à toute fin utile que les plafonds ne menaçaient pas de s'écrouler)
Je ne peux pas vous dire où c'est mais le plus maheureux, c'est que ce n'est pas un cas unique...

8 commentaires:

allison a dit…

mais encore une fois, que foutent des ABF's??? (architectes des bâtiments de france). je suis bien contente de ne plus faire de l'architecture; au moins on ne pourra pas me coller cette monstruosité sur le dos!

sissi minanaä a dit…

oh ce n'est pas grave! ;-)
l'escalier aura sans doute été vendu à un brocanteur spécialisé dans les éléments en pierre, il sera racheté une fortune par un anglais soucieux de rénover sa villa provençale après une restauration dégueulasse de son prédécésseur, et enfin la bâtisse retrouvera un peu de dignité, laquelle nous enthousiasmera.
j'exagère, évidemment ton exemple est révoltant et mérite un squatt ou une intervention de graffeurs pour achever le travail et faire réfléchir - illico.
Bien sûr qu'il faut donner l'adresse! j'imagine qu'on se trouve en Paca, j'hésite entre Aix, Marseille et Avignon… Salon?

La Rimule a dit…

ça n'est pas protégé ce genre de bâtiment ??? Y a des gens qui ont du "bon gout" quand même.... :(

marmotte a dit…

C'est malheureusement fréquent. Mon mari me raconte de cestrucs sur le sujet (il en voit passer dans son boulot des trucs comme ça), c'est à devenir chêvre. Idem pour des petites meulières comme la notre (qui a presque échappé au désastre), quand on voit le massacre dans notre quartier, grrrrrr!
Et le pire, c'est que ce que dit Sissi est très vrai!

mo" a dit…

c'est terriblement choquant
ça me dépasse...

moussette a dit…

effectivement il y a vraiment des gens qui oublient de reflechir avant d'agir!
sinon j'ai beaucoup aimé tes photos de vacances.ça donne envie
(et je n'ai pas oublié le cadeau que je dois t'envoyer faut juste que je le retrouve dans les cartons qui ne sont toujours pas déballés :) )

Belliflora a dit…

énorme envie de vomir en voyant ça...
Je me demande quand même comment ces travaux ont pu être acceptés. Que fait le service régional du patrimoine ?

lilouka a dit…

C'est alarmant, comment peut on accepter de tel chose...
N'y a t 'il personne pour sauver , nos pierres , notre patrimoine ...